Rechercher

Renforcer son estime de soi avec la sophrologie.

Mis à jour : 30 juil 2019

Définition de la confiance en soi :



Il est difficile de définir précisément ce qu’est la confiance en soi. Il s'agit avant tout d'une perception que chacun peut ressentir face aux défis et aux imprévus de son quotidien.


La confiance en soi, c’est avoir confiance en sa capacité de penser et d’apprendre, de prendre des décisions et de faire des choix, d'agir, de réagir et de s’adapter aux changements qui s’offrent à soi. C’est aussi savoir que l’on mérite d’être heureux.


La confiance en soi se développe progressivement dès l’enfance, elle dépend de notre parcours de vie, de la reconnaissance que nous apporte notre entourage, de notre éducation, de notre propre personnalité et aussi de nos actions et comportements de tous les jours.


Avoir confiance en soi ne signifie pas que l’on va réussir systématiquement tout ce que l’on entreprend, mais que l’on sait que l’on est capable de se donner les moyens d’y arriver.


Et le manque de confiance en soi​ ?

Le manque de confiance en soi, au contraire, est tout de suite reconnaissable. Il existe des symptômes, des attitudes, des comportements qui témoignent d’un véritable mal-être, d’une incapacité de faire face à ce que la vie propose comme défis et projets à relever.


Il y a cette peur constante du regard et du jugement des autres. Une peur d’être considéré négativement qui pousse chacun à se replier sur soi et à ne plus oser s’ouvrir vers l’extérieur.​


C’est un mal auquel de nombreuses personnes sont confrontées chaque jour, que ce soit dans leur épanouissement personnel ou professionnel.


Plusieurs origines sont possibles pour expliquer cette confiance en soi ou cette carence de croyance en ses capacités :​

* Des parents qui projettent leurs espoirs et leurs rêves sur leurs enfants : possibles inhibitions car le poids des souhaits des parents est trop important, trop lourd.


* Des parents qui refusent de voir que leur enfant a des difficultés : cela risque de le déstabiliser et de le fragiliser. Il faut être attentif aux signes d’inhibition. Jouer la politique de l’autruche ne les aide pas.


* La surprotection : ne pas confronter une personne à la réalité de la vie pour ne pas qu’il souffre ou qu’il soit déçu, c’est transformer une anxiété en une peur d’affronter les autres, entraînant une impossibilité à vivre au quotidien.


* L’absence de transmission d’un idéal : si vous n’avez jamais été encouragé à croire que vous pouviez mener une vie conforme à vos espérances, vous allez devenir pessimiste et votre confiance en vous va littéralement chuter.


* La dévalorisation et la survalorisation : elles fragilisent car elles ne permettent pas d’avoir une conscience objective de ses potentialités réelles.


Les attitudes des personnes qui n’ont pas confiance en elles:​

Les personnes qui manquent de confiance en elles sont reconnaissables. Elles ont des attitudes, des mots, des comportements significatifs.


Les sentiments les plus communs d’un manque de confiance en soi sont :​


Le sentiment d’infériorité : le seuil de tolérance de chacun face aux épreuves n’est pas le même. Lorsque ce seuil est dépassé, la fragilité s’installe et s'amplifie.


Le sentiment de découragement : la personne se juge négativement, elle pense que toute action de sa part est vouée à l’échec, incapable de faire la part des choses et une tendance çà exagérer les difficultés.


Les symptômes courants sont le bégaiement, le rougissement, la pâleur, le tremblement des jambes ou des mains, l’incapacité de choisir, la peur de tout engagement affectif ou professionnel mais aussi la capacité à se montrer arrogant ou vaniteux pour montrer un masque.​


Quel rapport y a-t-il entre la sophrologie et le manque de confiance en soi?

La sophrologie aide à se débarrasser du manque de confiance en soi car elle agit sur la maîtrise des sensations corporelles de manque de confiance en soi, ainsi que de la confiance en soi, et aide à reprogrammer le mental par le biais de pensées et d’images positives.


Plus précisément, le sophrologue va aider la personne qui manque de confiance en elle à aller rechercher dans son passé, dans son présent, et dans son futur des éléments positifs qui l’aideront à avoir confiance en soi.


Il va également l’aider à développer des idées positives liées à ces éléments tout en éliminant les idées négatives du type :

“J’ai une mauvaise image de moi,”

“J’ai peur de parler en public,”

“J’ai pas confiance en moi,”

“Je ne me sens pas en sécurité dans les situations qui exigent que j’aille le premier vers autrui,”etc.


Grâce à la sophrologie, vous pourrez traiter différentes situations de manque de confiance en soi :

Prise de parole en public et autres situations sociales telles que la peur ,

Entretiens d’embauche,

Tests, examens, et concours,

Peur d’échouer dans son projet d’entreprise,

Manque de confiance en soi en amour,

Blocages sexuels dus à un manque de confiance en soi, etc.



Pour vous tenir au courant des nouveautés, y compris des conseils et des articles intéressants, n’hésitez pas à consulter le Blog.


Pour prendre rendez-vous et suivre un entretien et une séance personnalisée et guidée, vous pouvez me contacter directement par mail: sophroattitude@outlook.com


A très bientôt.

Daniela PUCCINI

Thérapeute en Sophrologie et Praticienne en Hypnose Ericksonienne



13 vues1 commentaire
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now